Entretien rosier buisson : suivez le guide pour de belle rose !

Entretien rosier buisson : suivez le guide pour de belle rose !

Un rosier buisson est une variété hybride de rosiers Thé, obtenu en 19e siècle en chine. À l'époque, c'était un des rosiers les plus populaires, mais la plupart ont disparu et après sa renaissance, on lui a nommé « rosier moderne ». C'est un rosier facile à entretenir, mais demande un tout petit peu d'exigence pour être en parfait état. Son entretien consiste à le nourrir, le tailler, le soigner et le protéger.

Le nourrissage

Son nourrissage c'est de lui apporter de l'eau régulièrement, une ou deux fois par semaine, au niveau de son pied (faites attention à ne pas mouiller les feuilles, les tiges et le tronc pour prévenir les maladies parasitaires comme les champignons... ces microbes cherchent toujours des endroits humides pour se nourrir et se multiplier) et de lui apporter des engrais riches en Azote(N), surtout après chaque floraison, tels que : NPK 9-14-19, NPK 15-9-16, NPK 10-8-17. Pour les aider à lutter contre les maladies, apportez aussi des engrais riches en magnésium.

La taille idéale

Éliminez les parties inutiles comme les sauvageons, les parties fanées, âgées ou mal formées qui étouffent le rosier, pour le rajeunir et le donner un aspect plus agréable. Ne pas confondre les sauvageons avec les gourmands qui sont issus de la greffe.

Coupez l'extrémité de la tige défleurie jusqu'à la première feuille pour avoir de nouvelles fleurs. Si le rosier est trop volumineux, enlevez un tiers de son volume avec une cisaille à haie. Il ne faut pas le diminuer brusquement pour éviter de le tuer, procédez progressivement par tiers. Supprimez aussi les tiges qui se croisent ou se touchent. Rester toujours le plus proche possible de la souche principale du rosier.

Le soin du rosier buisson

Mieux vaut prévenir que soigner, mais si jamais la plante est attaquée par les parasites, y appliquer avec un pulvérisateur, de l'insecticide pour les pucerons, et fongicide pour les champignons, dès que vous apercevez une anomalie comme des tâches de quelle couleur que ce soit, sur les feuilles, les tiges et le tronc. Faites ceci une fois par semaine. Il faut aussi biner et désherber le rosier et son pourtour pour éviter que les mauvaises herbes ne lui transfèrent ses maladies et pour que celles-ci ne lui soutirent pas ses éléments nutritifs.

La protection de cette plante

Sa principale ennemie est le froid pendant l'automne. La partie la plus sensible est le point de greffe. Il faut donc procéder au buttage, c'est-à-dire élever de la terre jusqu'à ce que le point de greffe soit couvert et couvrir ce buttage avec un sac en plastique propre. Il y a aussi ce qu'on appelle la voile d'hivernage qui est conçue pour couvrir le rosier entier. Ne jamais tenter de le couvrir avec des sacs en plastique, car il a besoin d'être aéré pour respirer.

Conseils pratiques:

  • Utilisez toujours des gants pendant la manipulation pour éviter les épines.
  • Utilisez toujours un sécateur pour tailler une tige. Évitez les couteaux et les scies…
  • Il faut incliner le sécateur pour tailler chaque tige.

Autres articles

Comment aménager un grand jardin ?

Lorsque vous aménagez un jardin, son emplacement sera étudié pour qu'il fasse la une du décor de votre demeure. Aménager un grand jardin n'est...